Chevreuils, suite promise

Depuis bientôt dix jours, chaque matin, juste avant le lever du soleil - tardif à cause du Maljon qui le cache trop longtemps... - un groupe familial de chevreuils semble m'attendre. Un brocard de belle allure, bois en velours et port altier, est accompagné de sa chevrette et de deux jeunes de l'an dernier. Parfois une autre groupe les accompagne. Parfois 4 parfois 7 ! sans animosité apparente. Ils semblent s'être rapidement habitués à ma voiture et me laissent mitrailler. Et les images s'accumulent - la corbeille vomit des images que certains seraient très heureux de conserver !!! - Les lumières sont très variées et variables. Ciel gris et images douces, soleil vif et contre-jours, lumières dures des premiers rayons... Le plaisir est toujours le même, ils sont si gracieux et élégants.

Ils ne présentent jamais de hérissement de la garniture arrière - le miroir - signifiant la crainte et la fuite. Simplement, ils s'en vont et montent dans la côte.

Un régal. Merci

 

 

La harde

La chevrette passe devant son brocard

A peine dérangé par le déclenchement, il observe

Il semble avoir d'autres soucis...

Ils apprécient spécialement les feuilles de ronces qu'ils dégustent avec précautions. C'est que ça pique ces truc-là...

Lumière directe... ce n'est pas la meilleure..

Il est splendide

Autre matin, autre lumière

Papa, maman et leur fille....

- ça te pique vraiment ?

Est-ce bien normal ?

Quiétude ! Le soleil a percé timidement

Le hasard les réunit parfois, juste ce qu'il faut pour l'image...

Soudain, la chevrette s'en va... pas trop loin heureusement

Quelle odeur l'a dérangée ? Elle cherche

Retrouvailles !

Et déplacement en couple.... pour un temps

Vers l 'ombre de la forêt.

Petit arrêt pour goûter aux bourgeons tout frais ? Ou bien grattage fort agréable ?

Même son ami n'a pas l'air de comprendre !

Voilà une pot pas trop pourri ! Quels festivals et quels moments intenses pour le photographe.

Merci aux acteurs !