Date relativement rare dans unevie !!! Non ?

Bon, je sais, j'abuse ! Des pics, encore et toujours des pics...

J'ai l'excuse d'être bloqué dans mes activités habituelles par des circonstances atténuantes, mais ce n'est pas mon propos.

Donc et en résumé, comme je ne peux plus m'éloigner de mon jardin et des environs immédiats, je m'y cantonne et tente de faire avec...

Voilà donc une nouvelle page peu originale pour varier un peu de cet ordinaire de Pics - quoi que... -

Divers objectifs permettent fort heureusement de varier les cadrages et de prendre des vues plus ou moins lointaines, toujours à partir du jardin.

Et ça va du gros plan à beaucoup plus loin !!! Ainsi...

Curiosité.... pour éveiller la vôtre !
Une de mes citrouilles, oubliée et retrouvée moisie....

Et, à peine plus loin, une jolie demi-lune - agrandie... -

Les différences sont frappantes.

Voilà qui est fait, une introduction peu banale, juste pour attirer votre attention.

Réussi ?

 

Mais revenons sur notre Terre et à mon "studio de travail".

 

Les paysages environnants sont intéressants en fonction des lumières qui les animent, et celles-ci varient constamment à cette saison. Chaque jour est différent à cause d'une météo capricieuse.

 

Les inévitables combes de Raimeux et particulièrement celle dite "des Geais" en dernières lumières du soir

Ou, vers l'ouest, après le coucher du soleil
les panoramiques composés à partir de plusieurs images offrent des possibilités surprenantes

Vers l'ouest encore, mais plus proche, ce paysage si particulier que j'ai appelé - et appelle toujours Ma Toscane - m'offre des variations infinies de teintes et structures.

Les éclairages varient en fonction de l'heure et de l'arrivée de la nuit

Jouer avec le cadrage est amusant -quand on ne sait plus trop quoi faire ! -

L'offre est infinie

Mais mon côté ornitho me reprend vite et les clients de la mangeoire sont tellement intéressants par leurs comportements leurs habitudes. Les visiteurs plus rares font des apparitions fort appréciées.

Comment résister ?

Le Merle noir mâle s'évertue à atteindre les graines cachées dans le tronc... Avec beaucoup d'efforts

Curiosité: comme il ne sait pas former des pelotes de réjection, à l'instar des rapaces et des martins-pêcheurs, il rejette directement les parties non digérables des graines.

Une femelle semble réfléchir.... Comment imiter le mâle ???

Visiteuse occasionnelle, la pie sait où il faut chercher...

Le cousin Geai ne s'intéresse qu'au maïs !

Parfois, il pose....

Voilà pour l'"ordinaire" mais il y a aussi l'exceptionnel: la visite de l'Accenteur mouchet par exemple. Comportement de souris, il arrive à pied, ne sort que rarement de la végétation et picore des trucs improbables et minuscules - ? -

Bout de bois parmi les bouts de bois... un Moineau très particulier.

Plutôt rare de le voir ainsi à découvert !

Et pour terminer, une petite entorse à ce que j'avais prévu: les pics !

Timide arrivée du Pic mar... peut-être a-t-il observé son comparse le Pic épeiche...

Il vient de découvrir les noisettes mises à disposition de la Sittelle qui n'est venue - hélas - qu'une seule fois. Il les coince dans un trou aménagé pour les décortiquer à grands coups de bec. C'est sa forge.
Prochaine gageure: une vidéo du forgeron à l'oeuvre. J'ai du boulot ! A suivre !