Il pleut... il pleut... il pleut !

Et quand ça s'arrête, c'est que ça va recommencer bientôt !!!

De mémoire de photographe, rien de semblable... Et tandis que j'écris, et bien il pleut ! Il s'agit de viser juste lorsqu'on a envie - c'est même un besoin ! - de sortir et de faire des images d'autres choses que des nuages ou des gouttes, voire des inondations. Quel programme !

L'adulte prend un bain... dès qu'un rayon de soleil le permet ! Bien imperméabilisée, elle s'ébroue

Pourtant, je vais vous servir deux pages: la première, un choix d'oiseaux que la pluie ne semble pas gêner outre mesure. Ainsi la Gallinule poule d'eau - son nom suffit à exprimer ses goûts ! -


Les poussins ont bien grandi.
L'eau... ils connaissent, alors la pluie....

Ils sont très inégaux dans leur développement. Les ailes en témoignent, le développement des rémiges est un bon indicateur

Les mignons d'ailes ne permettent pas de songer au vol. Pour les pattes, c'est bon !

Etirement, comme s'il fallait les allonger encore... Les tubes à la base des rémiges donnent un idée du développement

Le bec prend couleur...

Autre indifférent, le Héron cendré ! Celui-là est habitué, il hante la rivière au milieu du village de Crémines !!! Sans crainte ni respects !

il m'a laissé approcher, si près que je n'avais plus que sa tête dans le viseur ! Il était tellement absorbé par la présence d'une truite...

Posé sur un toit, il est descendu dans la rivière... et....

m'a offert son portrait ! Quel regard !

Dans la buissons, le Pouillot de Bonnelli a repris ses refrains monotones... et dans les raisinelets - comme on les appelle chez nous - les merles, grives et fauvettes cueillent les grappes qui ne seront pas confitures...

Bonnelli singing in the rain !!!

Et jeune merle pillard

Rencontre inattendue: une jeune buse variable perchée sur un gros fil électrique... Elle joue les équilibriste, non sans quelques difficultés, tout en criant sa détresse ! - interprétation très personnelle - Elle m'a offert un bon quart d'heure de mitraillage... C'est rare, d'habitude, dès que la voiture s'arrête, elle s'envole. Celle-là non ?

Hésitation... Quelque chose a bougé dans l'herbe...

J'y vais... j'y v ais pas ?

Tiens, peut-être de l'autre côté ? Attention, je bouge...

Une patte.. puis l'autre...

Heureusement, les ailes permettent de stabiliser.... Excellentsbalanciers !

Là... c'est bien !

On y est presque....

Voilà, c'est bien !

ET hop, c'est réussi !

Révérence et salutation à la foule en délire...
Ah ! vous êtes du mauvais côté ! Tant pis !