Je débarque - c'est de saison - pour la 3e... comme promis !

Toujours dans la chronologie, il y a des jours avec et des jours sans !

Mais on trouve toujours quelque chose qui vaut la peine de s'attarder un peu. Ainsi:

Le pollen, c'est fait ! Reste à pomper le nectar !

Au jardin, c'est la foire aux ancolies, de toutes teintes, du bleu profond au blanc pur en passant par toutes sortes de variantes. Ce qui m'intéresse, ce sont les butineuses. Les abeilles mellifères sont affairées à toutes heures. Bizarrement, si certaines passent sous la corolle afin de récolter le pollen, d'autres ne s'intéressent qu'à la partie supérieure en forme de corne qu'elles explorent pour le nectar en passant par un trou déjà foré... Par qui ? Elles ne percent pas elles-mêmes.

Attaque par la corne... Sûre d'elle !

En montant vers les Gobemouches noirs, pour savoir où en est la ponte, rencontre inattendue, mais toujours espérée, de deux lièvres qui s'arrêtent un instant. Clic !

Juste avant l'arrivée du soleil !

Près de l'étang aux Gallinules -dont j'attends les poussins ! - des Arums ont fleuri en sous-bois. J'aime cette flamme conquérante mais discrète. Un adulte de poule d'eau - s'agit-il d'un poulet d'eau ? - parcourt la forêt de roseaux, se nourrissant de je ne sais quelle plante aquatique.

Le Gouet ou Arum mériterait une page à lui tout seul - ça viendra peut-être -

Il n'est pas près d'avoir faim !!! La matière alimentaire foisonne

A l'oeuvre !

Pâturages secs, quelques buissons d'aubépine ont échappé à l'essartage. Les pies-grièches sont enfin arrivées, avec une vingtaine de jours de retard ! Météo ! Une femelle peu farouche supporte très bien l'arrivée de ma voiture... c'est bon signe pour la suite. Le mâle est nettement plus fuyard !

La belle !

Retour aux étangs ! Une cane tente vainement de maintenir un peu d'ordre avec deux poussins aventureux et hyper-actifs. Le libellules éclosent un peu partout et chaque matin permet une nouvelle découverte. L'Anax empereur ! Sa majesté va bientôt régner sur la mare ! Encore toute vert pâle, elle sèche lentement et prend forme dans la belle lumière matinale.

Déjà indépendant et hardi ! Voire même culotté !

Elle laisse faire... trop occupée à s'alimenter !

Tout en finesse en lumière diffuse

Encore molle...

Lentement, les couleurs apparaissent

J'en profite pour approcher et tirer des portraits

De profil...

Et de trois quarts. Un Alien !

Et cet autre matin, c'est la fête avec les Gallinules. Les poussins noirs sont nourris par les parents, mais ont déjà gagné une part d'indépendance. Un régal de photographe !

Il agite ses moignons d'ailes pour mendier !

Encore... encore !

Un grand frère - ? - plus indépendant, vient jusqu'au pied de mon affût.
Portraits !

Je profite !

Et un dernier !!!

Voilà... Terminé pour la 3e ! A suivre bientôt, c'est promis.