Le temps passe si vite !

Et ça bouge ! La vie, comme chaque printemps, éclate en multiples spectacles auxquels il faudrait participer... Qu'il serait pratique et agréable de jouir du don d'ubiquité !!!

Et voilà... j'étais reparti dans une diatribe contre l'agriculture actuelle, contre la détérioration de nos campagnes... bien conscient de l'inutilité de la chose puisque ceux que je vise ne liront jamais ces lignes.

On l'appelait Rossignol des murailles !

Donc virage brutal et décision montrer ce qui est beau, - ou que je trouve beau... - ce qui existe encore et ce qu'on pourrait améliorer à sa propre échelle. Allons-y, gravissons mes échelons personnels en un melting-pot - c'est tellement plus beau que pot-pourri ! - des découvertes et rencontres récentes.

Comme j'ai du retard, je vous ferai une offre spéciale de trois pages... aussi rapidement que possible.

A suivre donc au hasard des découvertes et par dates de prises de vues.

Il est devenu si rare....

Une amie me signale la présence du Rougequeue à front blanc dans le jardin autour de chez elle... une aubaine puisque je ne l'ai plus vu chez nous depuis longtemps. J'y cours - en voiture ! - et le voilà !

Il y a bien longtemps que je ne l'espérais plus, pourtant il est bien là. Retour ? ou tentative isolée ???

Un coup de soleil en fin d'après-midi, les Pies -grièches sont-elles de retour ? Rien, donc arrêt près d'un étang... Il y a du monde ! Comme le fond sableux est favorable, que les tritons sont actifs et viennent respirer en surface, je me poste sur un tas de pierres - très éprouvantes pour mes genoux et tous mes points d'appui... - et patiente, déclenche, patiente, déclenche... Que de ratées ! Mais....

Montée plus ou moins rapide, mais toujours surprenante

Perçant la surface, il gobe une goutte d'air

Graphiquement intéressant, non ?

Une femelle de Triton alpestre prend une respiration

Elle se laisse redescendre après avoir pris sa bulle

Virage pour filer se cacher sous les pierres

Sans commentaire

En observant prés de la loge aux étourneaux, je découvre un nid de Troglodyte en construction, puis un autre. Le mâle chante tout en apportant des matériaux. Un écureuil s'arrête dans les branches et se toilette longuement. Je shoote, tant sur l'un que sur l'autre !

Au jardin, un Lézard des souches mâle s'abrite dans un tas de pierres.

 

Il chante en sortant du nid, un peu de mousse au bec...

Nouvel apport, nouvelle sortie et à nouveau une strophe éclatante !

Il s'immobilise et observe

Un peu nerveux

Puis se met au travail... peignage de la queue !

Elle mérite des soins attentifs

- Vous voyez la différence ???

Et hop, un petit en-cas de bourgeons..

Fin de page.... à suivre !