Les singes et l'éléphant

Les Macaques rhésus sont relativement discrets. Ils sont universellement connus pour leur présence dans tous les zoos et les laboratoires. Rhésus... ça vous dit quelque chose, non ? Le facteur sanguin humain positif ou négatif est basé sur les réactions d'acceptation ou de rejet du sang de ce macaque. Brun roux, de taille modeste, il a la particularité d'avoir, chez le mâle, la face rouge en période de rut, alors que chez la femelle en oestrus c'est l'arrière qui rutile. Peu farouche, il vous toise sans gêne et semble très intéressé par vos action. Preuve d'intelligence certaine.

Le singe, tel que présenté dans les zoos !

Curieux et intéressé, il regarde passer les touristes !

Vif, rapide, il s'éloigne à grands pas. Cet individu présente un goitre inhabituel - ? -

Les Entelles ou Langurs sont omniprésents, occupant aussi bien la forêt que les villes et villages. Remarquable par sa silhouette dégingandée, bras et queue démesurés lui confèrent une prestance et une agilité extraordinaires. Son pelage gris beige uniforme est tranché par la face noire originale. Il est la forme animale du dieu Hanuman – parmi les milliers que compte la religion indouiste -ce pourquoi ils sont particulièrement tolérés et respectés.

Groupe familial ou tribu.

Dans lequel il se passe toujours quelque chose !

Grooming, séance d'épouillage utile pour resserrer les liens familiaux

Silhouette incomparable et dynamique

Face noire, yeux sombres et curieux

S'arrêter pour observer un groupe, c'est découvrir une vie sociale très complexe et diversifiée. Jeux et bagarres d'ados en mal de hiérarchie, scènes d'épouillage et de maternité – grooming -, bébés espiègles, que leurs mères trouvent certainement très beaux - ? -, luttes et poursuites de mâles pour des questions de domination... Ils présentent toute une panoplie de comportements spécifiques à l'intérieur de leur société très élaborée.

Deux femelles avec un bébé. Il peut s'agir de la mère et d'une fille adulte qui tient lieu de nurse occasionnelle. le petit est passé de l'une à l'autre sans heurts.

Les attitudes sont quasi humaines !

Même si le petit est rapidement laissé à lui-même. - Hein qu'il est beau !!! -

Pourtant il n'apprécie que très peu la solitude ! et retourne se réfugier vers la femelle protectrice.

Tranquillisé !

Et surtout prêt à voyager gratuitement ! En se cramponnant tant bien que mal !

Les joutes entre ados sont prodigieuses d'agilité et de vivacité

Même si, apparemment, les rivalités peuvent être violentes. En tous cas, les mimiques sont expressives.

Le cas des éléphants indiens – Elephas maximus - est particulier. En effet, ce sont des animaux domestiqués et utilisés actuellement à des fins scientifiques, leur mobilité de passe-partout étant proverbiale.

Il y a quelques années, nous pouvions encore les monter pour des approches du tigre. Apparemment, les autorités du parc ont renoncé à ce mode de faire et c'est tant mieux. En effet, il n'était pas rare de voir une accumulation de véhicules bondés, les touristes attendant leur tour pour voir et photographier les tigres chacun à son tour, ce qui avait pour effet de créer des embouteillages monstres et dérangeants. Cependant, c'était une façon originale d'approcher le fauve qui ne manifestait ni peur ni agressivité à l'approche de l'animal et de son chargement humain. D'autre part, chevaucher une telle monture dans un terrain accidenté ou en forêt dense permettait de découvrir un mode de transport unique.

Ils disposent d'un domaine particulier où ils vivent en groupes accompagnés de leurs mahouts – cornacs – En effet, le dressage implique que le dresseur et l'animal forment un couple tout au long de leur vie ! On peut les voir, de loin, attachés à de fortes chaînes pour les adultes – mâles particulièrement – tandis que les jeunes en formation jouissent d'une certaine liberté. Ils vont boire et se baigner ou se couvrir de poussière à grands coups de trompe. Bains d'eau, de boue ou de poussière sont méthodes de soins corporels, leur peau, bien que pachyderme – à peau épaisse – étant très délicate, ils doivent se protéger des insectes et des tiques, comme des coups de soleil !

De fortes chaînes sont nécessaires pour contenir une telle force concentrée

Projections de poussière à grands coups de trompe

- Oh ! que ça fait du bien !