La page est tournée

Exit 2020 !

Comme il n'est ni dans mes habitudes et ni dans mon tempérament de m'attarder sur le passé, je suis bien persuadé qu'il y a et aura encore des tas de choses à faire en cette année 2021.

Les dates butoirs ne sont que formalités fixées par l'homme obnubilé par le besoin de mesurer, calibrer, peser et analyser, la Nature s'en moque et c'est très bien, voire beaucoup mieux ! Suivons-la... dans ses divagations et ses errances.

Temps gris, nuages bas et brouillard... avec un espoir de lumière et d'ouverture.

Le regard s'envole vers les hauts... où la neige a tapissé les rochers

Un rai de soleil dans la forêt suffit à réjouir le coeur, même si le ciel est encore noir

Cardère enneigée... graphisme

Baies de Houx, pas encore découvertes par les merles.

Il faut tenter de trouver quelque inspiration dans les détails d'un vieux tronc d'épicéa. Laisser le regard y pénétrer !

Et y découvrir des démons, monstres, elfes et gnomes grimaçants

La météo incite plutôt à la contemplation, à la lecture d'un bon bouquin près de la cheminée.. Crépitements familiers, chaleur agréable, tout pousse à une immobilité rassurante... Sauf que le démon de la photo vient cogner et menacer:

- Tu vas encore rater des trucs !!! Debout, flemmard.

Et j'y retourne, sans trop de réussites, glanant ici et là quelques images, hélas pas très inédites !

Image rassurante, s'il en est !

Ils ont fui à l'arrivée de la voiture....

Mais s'arrêtent bientôt. Joli brocard !

Pourtant, déjà le printemps menace ! Une harde de chevreuils sort au gagnage... déjà les bois en velours poussent sur le front des brocards.

Un Rougegorge pressé esquisse un refrain timide, tache de lumière dans le fouillis gris sale des arbustes.

Juché sur un toit moussu du village, un Héron cendré scrute les environs... il va bientôt s'intéresser aux sites de reproduction et à la collecte de matériaux, c'est un impatient.

Toujours solitaire et agressif !

Sentinelle attentive... plutôt familière. Il s'habitue de plus en plus aux bruits et mouvements des villages.

Comme la réussite n'est pas toujours aux rendez-vous des jours de neige ou de grisaille, ma page sera plus courte que d'habitude, hélas.

Encore une surprise ! J'ai déposé - sans réussite jusqu'ici - des déchets de viande à l'intention des buses ou des Grands corbeaux... Et je découvre un gros chat jaune en train de manger ! En forêt, à plus de 300 m de la ferme la plus proche... Il y en a, hélas, partout et en trop grand nombre, ça en devient une calamité pour les oiseaux et les reptiles !

Il ne m'avait pas entendu approcher, mais au déclic...

En passant, je ne résiste pas à tirer le portrait du grand mâle Elaphe du parc de Sorvilier... Quelle ramure !

Décidément, je ne vais pas fort... me contenter de ça !!!

La prochaine fois, ce sera mieux, promis.

16 cors... un vieux briscard ! Un peu endormi !