LA SPECIALE ANNONCEE

Avec l'arrivée surprise et massive de la neige, j'ai remis en place le charnier pour les pies, les corneilles et les buses... et ça marche ! Elles ont vite repris leurs habitudes et viennent régulièrement sur le site. Alors....

Mais, et c'est la difficulté, photographier des oiseaux noirs ou noir et blanc sur fond de neige n'est pas si facile.

Comment exposer ?

Et j'ai oublié les données de l'année dernière... il faut reprendre, par tâtonnements, essais et erreurs... 

Ô mémoire... ô empirisme !

Arrivée... observation... Elle n'est pas pressée ! C'est la première

Puis deux !

Le cirque peut commencer !

Les corneilles, encore plus prudentes, arrivent enfin !

Rush... et empoignades, ça bouge !

ça bouge beaucoup !

Pour les buses, c'est plus facile, pas de noir profond, pas de blanc pur... que des nuances de bruns.

Mais les extraordinaires spectacles offerts permettent de supporter le froid qui gèle les genoux, fige les orteils et raidit les épaules - normal, à cet âge ! -

J'aime donc je supporte.

La buse observe de loin, dans la neige qui tombe, épaisse !

Et quand elle se décide, elle fonce !

Temps d'observation...

On y va !

Prudence encore... il s'agit de tourner autour de la proie... pour s'assurer que...

Tâter...

Trouver quelque chose

Et s'attaquer au morceau

Chercher un angle d'attaque favorable

Ah... je crois que c'est bon !

Ouais... on y va !

C'est bon !

Le plein est fait, on peut quitter les lieux.

Est-il bien nécessaire d'ajouter quelque chose ???

Pour moi, c'est bon !

 

Ah ! j'allais oublier: mon épine calcanéenne - qui a tant fait parler d'elle ! - a disparu subitement. Plus aucune douleur et je peux marcher tant et comme je veux. Miracle... ou résolution naturelle d'un mal ??? L faculté n'y est pour rien !

Merci pour vos sympathiques messages !