Entre brouillard et soleil...

Voilà donc dix jours vite passés. Et quels changements ! Plusieurs matins fous quand des océans de grisaille épaisse débordent du Plateau, quand on a l'impression de dominer cette étendue moutonneuse sur laquelle on pourrait naviguer... L'altitude de la surface varie chaque jour, parfois en fond de vallée ou bien débordant sur les pâturages du haut, permettant de découvrir un spectre projeté sur la brume traînante par le soleil matinal ou bien ce coupe-vent illuminé en contre-jour... indescriptible !

Fantôme matinal... pour signer un paysage !

Image folle dont il faut s'approcher...

pour en découvrir les lumières

Sur fond d'Alpes bernoises, déversement ininterrompu de grisaille

Gris teinté de rose... et silhouettes très graphiques

N'en jetez plus !

Encore ces déversements de masses mouvantes et les graphismes créés par les arbres à demi révélés...Fenêtres du foehn, givres matinaux et même neige subite, autant de transformations et de modifications de paysages pourtant archi-connus parce que parcourus quasi quotidiennement.

Le givre révèle des formes inattendues d'arbres transformés, de tiges de gentianes décorées. Les flocons de neige troublent les images comme celle de ce brocard qui s'enfuit. Le soleil révèle des formes et des volumes surprenants. Il permet de faire éclater le brun de la robe hivernale d'un couple de chevreuils un autre matin.

Neige subite et surprenante...

Tête baissée... neige mouillée

Le temps s'est levé, le givre s'accroche !

Pas du tout reconnaissable... tige sèche de la grande gentiane jaune !

Le soleil perce la grisaille...

Surpris !

Lumière folle sur le Plateau... moments magiques !

En descendant, je découvre une dernière fleur, une gentiane agglomérée attardée mais superbe et incongrue.

Hors du temps normal !

Et il y a le coup de chance, encore, avec l'observation de Becs-croisés des sapins qui viennent s'abreuver dans une souche creuse. Le lendemain, un affût vite posé me permet une magnifique série d'images avec la visite inattendue de Tarins des aulnes.

Première image, de loin, sans affût !

Et le lendemain...

Visite inattendue de Tarins des aulnes

Et ça se précipite... il en arrive une bonne dizaine !

De diverses teintes et colorations

Et le soir... que j'allais oublier, avec des ciels lourds et écrasants....

C'est fou... et ça n'arrête pas.

Avant la nuit...