Fatras... ou patchwork ?

Il y a des périodes comme ça ! Une chute stupide me gêne pour crapahuter normalement – le dos ! - un festival de photos animalières dont je suis l'invité d'honneur – ça fait plaisir ! - quelques jours de pluie... - il en faudrait plus que çà ! - et ça suffit pour prendre du retard. Surtout dans la prise d'images, hélas ! M'enfin, ça va mieux et je m'y remets, c'est promis.

Donc je gratte dans mes dernières images... et je vous en trouve quelques-unes, sans grande attente ni satisfaction personnelle. Des images, quoi !

 

Ah, j'oubliais les bolets... quelques belles récoltes, mais ça prend un temps fou à nettoyer, sécher, ranger, manger... une vie de bétail !!! Tiens, j'ai oublié de prendre des photos ! La prochaine fois... c'est promis.

 

C'est MON tournesol !!!

Au jardin – manque de mobilité oblige – les tournesols sont toujours très sollicités et les Mésanges charbonnières m'ont offert quelques parades de menace bien marquées, à l'égard de leurs congénères ou des Chardonnerets.

Une pie voisine s'est arrêtée un instant, curieuse.

Une menace dont il s'agit de tenir compte !

Curieuse... et prudente !

Sinon, du grand ordinaire : un vieux tronc et quelques recherches graphiques, sans surprises, sauf peut-être cet œil de dinosaure !

Formes...

Et tout à coup, cet oeil qui me toise... Génie sylvestre ?

Les Vendangeuses, ces asters tardives, et les Hélianthes, attirent nombre de butineurs,  abeilles ou imitatrices comme les syrphidés ou la mouche-pourceau. Sur l'étang, c'est la fête aux sympètres, sous la domination constante de l'Aeschne bleue.

Une plante en graines - ? - pend au-dessus de l'eau et joue dans les reflets.

Mouche-pourceau... un bien joli nom ? A-t-elle une odeur ?

Abeilles affairées, il faut accumuler du matériel... l'automne arrive.

Sympètre commun, bain de soleil

Ou sur son poste d'affût

Transition

Dans les framboisiers les Punaises des baies s'en donnent à cœur-joie, comme quelques mouches amatrices.

Et la vigne arrive à maturité offrant de belles grappes intéressantes.

Et elle pue !!! et donne un goût atroce aux framboises !!!

Tiens, un mouche...

Le raisin blanc, perdu dans le noir...

Enfin mon dos m'a permis de re-marcher un peu et de contrôler l'état des chamois après la chasse.

Changements marqués dans le pelage, le poil s'allonge et épaissit les silhouettes.

Le gamin grandit !

Et un sous-bois à bolets... en passant

Et pour terminer, un arrêt dans le port d'Auvernier, juste pour quelques images shootées sans grande conviction ! - je me force ! -

Un shoot ! Cane à l'envol

Une mouette rieuse, dans les rubans anti-mouettes !

Les mats se mirent et dansent, composant des images variées à l'infini

Et quand passe une foulque...

Et puis, il y a ça !!!

Pardon pour mon peu d'enthousiasme... je ferai mieux la prochaine fois.

Promis !