Sous-page surprise !

Surprise pour vous, mais surtout pour moi ! Voilà l'histoire :

Le soleil est encore bas sur l'horizon, là-bas, vers le Beclet. Il ronge l'ombre lentement et régulièrement, déjà la lisière sud est allumée et à l'arrière, on voit la vallée légèrement embrumée. J'attends depuis un quart d'heure, à l'abri des regards sous mon arbre habituel. J'espère les chamois, mais rêve d'un lynx hypothétique... Et c'est un renard qui apparaît. Curieux et prudent, il parcourt d'un regard froid le pâturage dans lequel il s'aventurera. Il semble tendu et regarde fixement à ma gauche... là où je ne vois rien.

Temps d'observation... prudence !

C'est ça, la surprise....

Et tout à coup, la surprise dont je vous parlais : un chamois, jeune éterlou, - mâle d'une année – jaillit derrière le renard, s'avance, comme s'il ne le voyait pas, le regard fixé dans la même direction. Je ne vois toujours rien... Ils s'avancent un peu, une fois l'un, une fois l'autre. Le renard se retourne et regarde son curieux voisin, mais ils semblent tous deux attentifs à quelque chose, là, à ma gauche... et toujours rien !

Un coup d'oeil rapide...

Mais ce n'est pas ça, l'important...

Subitement ils se retournent et fuient de concert, disparaissant dans la forêt. Je ne saurai jamais si il y avait quelque chose, là, à ma gauche !

Pourtant, le renard réapparaît un peu plus haut, s'assoit et observe.

Il réapparaît bientôt

Observe encore...

Bientôt il s'avance et s'élance, prenant rapidement de la vitesse... pour s'arrêter au beau milieu du pâturage, s'asseoir et fixer le même point... là où je ne vois toujours rien ! Puis il s'enfuit et disparaît à l'ouest.

Je mitraille... et tente de suivre...

Il ralentit un peu...

C'est quoi, ces clics ???

Fuyons !

Magnifique animal !

Et une petite dernière... c'est la fin !

Le calme est revenu... et je ne saurai vraiment jamais s'il y avait quelque chose, là, à ma gauche !

Bientôt une chèvre sort de la forêt et reprend des activités normales pour un chamois, c'est à dire brouter, brouter et brouter !

 

Normal ! Mais quel moment extraordinaire je viens de vivre, avec une immense satisfaction.

 

Retour à la normale !