Automne finissant

Grisaille et pluie ont modifié les paysages. Adieu les rutilances de l'été indien, salut aux camaïeux d'ors ternis. Quand le soleil n'éclaire plus, les teintes se fanent.

Est-ce une raison pour renoncer ? pour ranger le matos au fond d'une armoire ?

 

Des nuages trainent, le soleil faiblard tente de colorer les derniers feuillages

J'aime cette ambiance plus intimiste, sans fulgurances ni clartés, quand les teintes se révèlent différentes. Les feuilles tombent en pluie sous les rafales, créant des tapis brun chaud. Mouillés, ils assourdissent le pas, secs, ils dénoncent les tentatives d'approche... Savoir les utiliser est un art !

Les brouillards envahissent les vallées, remontent en vagues lorsque le vent les anime... il faut en profiter !

L'absence de feuilles révèle les troncs qui rythment les images

Sur fond de brouillard, frontière de sapins austères

Infiltrations

Et vagues mouvantes

La pluie a permis l'apparition des champignons, jusqu'ici incapables de percer le sol desséché. Ils foisonnent en ronds de sorcières ou disséminés sous les branches basses des épicéas. Et les amateurs se ruent... inutile de tenter une cueillette les week-ends ! De plus, les retraités étant de plus en plus nombreux... se lever tôt, très tôt, est une obligation. Ou alors connaître ces coins perdus où personne ne va... A part les bolets, il y a tant d'autres espèces pour composer des mélanges intéressants !!!

Lépiotes... hyper-abondantes...

Ou curiosité ! Un cortinaire envahi de moisissures... champignons sur champignon !!!

Chamois encore... Début de rut !

Les mimiques des mâles sont révélatrices. Analyses d'urines, flehmen, avances conquérantes, - encore vaines, c'est le début ! - Les chèvres se dérobent, les cabris ne semblent rien comprendre... Le spectacle est continu.

En lisière,le bouc patrouille sans relâche. Gare à la concurrence !

Chaque fois qu'une chèvre urine, il se précipite

Elle s'éloigne... non consentante !

Flehmen ! la lèvre supérieure retroussée permet aux organes ad-hoc d'analyser le taux d'hormones.

Encore une tentative...

Menace... résistance... préludes !

Comme quelques tournesols offrent encore des graines, les dernières... les mésanges se battent pour y accéder. C'est l'occasion d'assister aux parades diverses et gestuelles significatives ! Ainsi ce mâle Charbonnière, dominant très agressif qui ne supporte aucun concurrent... Il le fait savoir et le message est clair ! La nonnette est plus discrète et attend sous la pluie.

Tête abaissée, ailes écartées...

Voilà qui s'appelle "rouler les mécaniques "

Patience !

Surprise encore ! Un mini-oiseau brun sort des buissons, s'arrête un temps sur une tige sèche pour présenter sa queue dressée !!!

Pas d'hésitation possible, c'est le Troglodyte mignon, furtif, vite disparu !

Comme une note de musique...

C'est bien lui !

Et pour terminer, une image un peu tristounette que j'aime bien. Romantisme...

Eh oui !