Il faut bien l'admettre...

Oui, je suis bien obligé de constater que je suis entêté ! Simple malformation de caractère ou besoin de s'accrocher ?

Gros problème personnel que je résous en me disant que je suis une sorte de crocheur têtu ! Ce qui signifie que, lorsque je décide de me lancer dans un reportage photo, j'y vais à fond, recherchant encore et toujours à améliorer l'image que je viens de réaliser mais qui me semble encore imparfaite. La meilleure reste à faire ! -Vieux leitmotiv que je ressasse depuis bien longtemps. On ne se refait pas ! -

Un de mes favoris: le Cincle plongeur

Cet état de caractère me conduit, chaque saison, à refaire les mêmes approches, à retrouver les mêmes sujets, sans que je sois lassé par la répétition. Il y a toujours des comportements qui m'ont échappés, des détails, des lumières, des ambiances qu'il faut refaire et refaire encore pour en extirper la substantifique moëlle.... Perfectionnisme ?

Me voilà donc au bord de la rivière ! La même rivière, au même endroit, où le même Cincle plongeur a construit son nid derrière la même chute ! Et je l'attends, l'observe et en analyse tous les détails de comportements pour savoir où et comment me poster pour faire de nouvelles images du sempiternel même oiseau !!!

Perchés sur une branche au-dessus de l'eau ou posé à même le lit de la rivière, mâle et femelle - difficile de savoir, tant ils se ressemblent - apportent des quantités énormes d'insectes divers.

Il est vrai que la manne est énorme, tant les éclosions d'Ephémères et autres insectes aquatiques sont fréquentes. Toutes les pierres en sont couvertes. Regardez bien, il n'y a pas que les trois du haut !

Inhabituel: il se retourne et le courant le contrarie en lui retroussant la queue...

Bien entendu, ils se posent presque toujours aux mêmes endroits, malgré les variations de niveau d'eau... - ce qui facilite la tâche du photographe... -

Fréquemment, ils trempent la becquée... Pour en assurer la fraîcheur ?

A part la recherche des comportements, il y a aussi l'esthétisme des lumières

En passant, j'ai encore une fois pris des images de Bergeronnette des ruisseaux, oiseau que j'aime bien sans en faire une fixation. Simplement, il a manifesté une agressivité inhabituelle et pris une pose particulière !

De même, toujours en passant, quelques images de l'Etourneau sansonnet en train de nourrir.- pour vous montrer autre chose... -

La becquée est promptement avalée et déjà l'oisillon manifeste ! Insuffisant !

Et encore... pourtant, les fientes expulsées témoignent d'un nourrissage intensif et très riche !

Et puis, bien sûr, il y a ce terrier où les renardeaux font surface de plus en plus souvent. Ils ont bien grandi et me permettent de fixer toutes sortes de comportements et portraits selon la lumière et leur disponibilité. Ils ne sortent que lorsqu'ils en ont envie et pas du tout sur commande. Alors... beaucoup de patience, mais surtout, une immense passion !

Je vous livre quelques images, parmi les dizaines accumulées... Difficile de résister !

Il est sorti pour grignoter un truc - ? - qu'il a trouvé à l'entrée

Un second, plus jaunâtre et plus fin - femelle ? - a trouvé un vieil os...

Séance de grattage... hmm que c'est bon !

Et départ en quête d'aventures et de découvertes... ou passage d'une bouche du terrier à une autre. Sans se soucier de ma présence, sans camouflage et à quelques mètres...

Alerte ! et retour au terrier qu'il franchit d'un bond

Nouvelle expédition, à deux

Curiosité et intérêt. Il réagit au passage d'un avion !

Tout ça est bien fatiguant. Petite pause !

Et ça gratte encore !

Décidément, on n'est jamais tranquille !!!