Buses, encore... et surtout !

La quantité de neige les empêchant de chasser normalement, elles apprécient l'apport de déchets carnés. Un coup de pouce pour passer les mauvais moments. Et une occasion pour le photographe de passer de bons moments ! Les scènes sont variées à l'infini pour peu qu'on fasse preuve de patience... et d'entêtement lorsque le froid transperce les habits accumulés.

 

Ready for landing...

Pose... pour observer

Menace à l'arrivée d'une congénère

Elles se perchent longuement aux alentours. immobiles ou effectuant quelques toilettes rapides. Comme désintéressées Elles semblent observer les pies et corneilles, se fiant à leur intelligence prudente. Quand celles-ci se mettent à manger, c'est le signal, elles peuvent participer aux agapes. La plus culottée, - que j'ai surnommée " Plume cassée " à cause d'une plume de couverture déplacée ornant son aile droite - se pose sur le perchoir, observe, et descend pour voir... Elle examine avec attention les "proies" offertes avant de se mettre à table. Dès lors, elle ne s'occupe plus des déclenchements et autres mouvements de caméra. Le bonheur ! Une autre, - la "Brune" qui porte un plastron blanc peu marqué - se pose à quelques mètres ou fonce sur la mangeuse qui se retourne et se défend, toutes serres menaçantes. L'empoignade est brève et l'une ou l'autre abandonne, par manque de culot ou d'appétit.

Jour blanc... le fond est uniforme ! Premières bouchées

Brève empoignade, serres en avant. A gauche, Plume cassée, à droite La Brune qui tente une approche

A éviter, ça peut faire mal ! Chorégraphie !

Protection de la proie, ailes entre-ouvertes en parapluie

Ce matin-là, le blizzard souffle fort déplaçant un voile au ras du sol

Plume cassée progressant dans la neige, déterminée !

Nettoyage du bec, sali par la viande qui s'y colle
- c'est La Brune -

Et cet autre morceau, là ???

Et hop !

Les mimiques de menace contre les corneilles ou les pies sont amusantes, ou celles des pies agressives tirant les plumes de l'aile ou de la queue de la mangeuse pour déranger et piquer un menu morceau.

Entre elles, les pies ne sont pas dénuées d'agressivité et les empoignades fréquentes. Les couples sont déjà formés !

Duel et duellistes

Ballets en noir et blanc

Au jardin, la mangeoire n'est pas très fréquentée, la forêt semble fournir suffisamment de nourriture. On peut y observer des groupes hétérogènes de mésanges, accompagnées de sittelles, grimpereaux et roitelets. L'année a été riche en graines et en fruits. Les pics sont absents, boudant le tronc spécialement aménagé pour eux, tout occupés qu'ils sont par les tambourinements et autres manifestations territoriales. Certains creusent... les arbres morts sont légions. Le printemps menace !

 

Quelques Verdiers, Pinsons des arbres et UN Pinson du Nord, mâle superbe. Une rareté. Sans parler des moineaux.

 

C'est ma préférée, dans tous les décors possibles

Ce n'est certes pas une rareté... mais il en impose !

Rencontre... entre cousins !

La livrée nuptiale est presque complète ! Un beau mâle !

En passant dans la ville de Moutier... un Héron cendré pêche dans la Birse, très en vue et pas du tout peureux. Hélas, le temps est gris sale !

Et c'est EN VILLE !

Et un coucher de soleil... encore un !

- Mais alors, c'est tous les jours !!! disait Coluche.

Inutile de vous présenter les lieux...