Teintes d'automne

Voilà un thème qu'il est original ! et de saison...

La chasse au chamois s'est terminée - avec la disparition des plus beaux mâles reproducteurs - chasseurs gestionnaires... mon oeil ! - et celle des chevreuils et sangliers en plein boum - c'est le cas de le dire ! - je laisse les mammifères, leurs quiétudes étant suffisamment perturbées.Quant aux oiseaux, on y reviendra, c'est promis !

L'offre en insectes n'est plus de saison, c'est dont le paysage et l'été indien jurassien qui m'ont occupé. Il y a de quoi faire !

Ciel pesant de fin d'après-midi... qui n'annonce rien de bon !

Mais le matin, même si le ciel est blanc de nuages, la forêt se teinte lentement...

 

Voilà donc le thème proposé et exclusif pour cette fois. Les oiseaux et les passages migratoires m'ayant offert de belles opportunités, j'y reviendrai pour une nouvelle page.

 

La loi peut se résumer à : Tôt le matin et tard le soir, avec quelques dérogations selon les offres de la météo.

 

 

Surprise d'un arc-en-ciel inattendu, s'additionnant aux nuages et au brouillard traînant

En partant de la maison... puis en montant vers Raimeux, passant par les pâturages et la forêt, puis les paysages du haut, avec vues sur les Alpes ou les enfilades de vallées. C'est presque un parcours quotidien, si la météo était régulière...

Loin s'en faut. Les jours défilent avec des contrastes surprenants. En peu de temps, on a pu voir la première neige, la pluie et le soleil voilé, la bise glaciale et le foehn ! Si on y ajoute les brouillards, les levers et couchers du soleil et de la lune...

Cette fois, on y est, les ors ont éclaté, en montant...

ou en descendant un peu plus tard...

Sans oublier un petit arrêt dans les rochers. Ambiance quasi méditerranééenne

Et ce matin... la neige... inattendue, mais qui ne tiendra pas....

Sorbes sous les flocons

Plus impressionnant si on augmente le temps de pose...

Quelques jours plus tard, la forêt a rouillé et la pluie change l'ambiance

Plus bas dans la côte, les teintes sont encore bien présentes, mais la lumière manque

En face, sur Montrembert.. jeux de brouillard

Et plus loin, perdu dans les nuages et le brouillard, la pointe du Finsteraarhorn

Peut-on résister aux graphismes du brouillard matinal ?

C'est toujours autrement...

Non ???

Mais si...

Lumières du soir sur l'Eiger et le Mönch

Au loin, les éoliennes de Mont Soleil sur fond de ciel incendié

En point d'orgue... la pleine lune à travers les arbres

L'offre étant pléthorique, j'en ai profité à fond et me suis régalé !