Changer quoi ? Simple : les oiseaux se cachent et sont silencieux. Si certains sont déjà partis, d'autres passent, s'arrêtant parfois, rarement. Les mammifères sont calmes, en dehors de jours de chasse. Pour les chamois, c'est terminé et on n'attend plus que le rut en novembre-décembre. Ils paissent et changent de toison, de jours en jours plus foncés. Pas de cerfs chez nous... alors le brâme...

La flore souffre de la sécheresse, seuls quelques vaillants champignons ont percé la croûte et avoisinent de rares fleurs isolées. Même les gentianes d'Allemagne, d'habitude si rustiques, n'ont pas encore paru, tout comme leurs cousines ciliées. Alors...

Il faut se rabattre sur d'autres sujets, d'habitude délaissés. Paysages d'automne, brouillards et brumes, aubes... et tenter de nouvelles approches, d'autres façons d'aborder les objets. On y va ?

Fond de vallée en noir et blanc... pourquoi pas ? On joue dans les nuances de gris...

Un soir, un orage menace... sans effets marquants, l'eau a ruisselé et n'a pas pénétré dans le sol bétonné. Ma Toscane est sèche !

Soleil et nuages menaçants... Va-t-il enfin pleuvoir sérieusement ?
On attend impatiemment !

Les matins sont toujours changeants : lever du soleil dans des brouillards traînants ou de nuages allongés, vite évaporés... nappes épaisses recouvrant le Plateau et s'écoulant en cascades énormes par dessus les premières crêtes du Jura...

Sapins fantômes alors que le soleil tente de percer.

Les Alpes sont dans les nuages, la masse de brouillard se déverse dans la gorge de Gänsbrunnen, le Thal tente de nous submerger...

Comme dans un entonnoir ! Un Niagara silencieux.

Au fond. Moron. Toute la Prévôté est submergée ! Mais les couleurs... Eté indien... jurassien.

Graphismes divers... un visage souriant dans une vieille planche... champignons ou fleurs discrètes... Le tout en vrac ou en séries de recherches et d'essais.

Mon imaginatin y voit une apparition féérique ? Et elle sourit !

Un Serpolet tardif et vaillant

Carline blanche, jeu en contrejour !

Pour entrer dans le monde infini des champignons... je n'ai pas déterminé !

Pénombre du sous-bois...

Diverses approches..

d'une même espèce - inconnue ! - En tournant un peu autour du sujet, tout change très vite.

Un bolet rude...le seul dont j'ai mangé le chapeau, le pied est trop dur !

Détail d'une feuille de hêtre... morte ou mourante !

Ainsi me suis-je amusé à créer des filés en pauses plus ou moins longues, pour créer une forêt onirique et surprenante. Ce n'est pas nouveau, le procédé est éculé, mais j'aime bien m'y remettre... pour le fun !

Filé ! On ferme le diaph, on descend dans les ISO... et on bouge l'appareil. Simple... mais il faut en faire beaucoup !

Plus ou moins vite dans le geste...

Comme un lavis.. Plus le mouvement est lent, plus les détails apparaissent.

Balayage latéral !!! Toujours du même endroit !

Et la lisière au-dessus...

Jusqu'à l'abstraction !

Amusant, non ?

Alors essayez !