Tiens, il pleut

Et un dimanche matin... aubaine, enfin l'occasion d'écrire et publier une nouvelle page. Jusqu'ici je n'avais pas le temps... pensez donc, il y a tant à faire.

Le jardin: tout pousse et se bouscule, les bonnes comme les mauvaises plantes. Légumes de tous poils - si j'ose... - et toutes couleurs, petits fruits - délicieux ! - et gazon ! - quoi que, le nôtre est très riches en espèces diverses... - Mais il faut tondre, sarcler et cueillir. Avec quelques pauses intéressantes pour le photographe. De toutes façons, je jardin jouxte l'étang, donc....

 

Un équilibriste involontaire, Escargot ds jardins

Une rencontre du xème type, la chenille de la Noctuelle de la Patience

Bourdon aux paniers bien garnis de pollen sur fleur de mûrier

Autre butineuse, la Cétoine dorée

En commensaux, Abeille mellifère et la cétoine

La Tétragnathe étirée, araignée des étangs qui mérite bien son nom

Et une découverte récente: la Tétragnathe de montagne

Autre araignée, La Pisaure admirable a abrité sa pouponnière dans les carex

Libellule commune s'il en est, la quadrimaculée ou à quatre taches, vue de près

De très près...

Et, sur le dos, le masque de sorcière, regardez bien ! C'est effrayant.

Un peu trop tard pour l'éclosion, mais elle reste immobile, pour fortifier ses ailes et les sécher. Merci

Après une bonne heure, elle étale ses ailes, et c'est l'envol !

Une série d'images sans trop se déplacer, c'est ça, la macro ou proxi-photo ! Pas fatigant, mais riche de découvertes. Il suffit d'attendre et regarder. Après.... il faudra se relever... c'est un autre problème !

 

Et les autres... Hirondelle rustique à la recherche de matériaux

A l'affût des Crécerelles, - c'est une autre page à venir ! - je constate que des Hirondelles rustiques viennent chercher du matos pour construire ou consolider leurs nids. Une flaque bienvenue... j'en profite.

Et ça bouge... il a de quoi faire !

Chez les Buses variables voisines - le nid est à 300 mètres - on s'agite beaucoup. Les deux jeunes grandissent, une femelle plus claire, presque blanche dessous, et un mâle, un tiers plus petit comme il se doit chez les rapaces, plus foncé. La jeune femelle s'envole en mon absence, mais le mâle, plus sympa, s'envole en ma présence ! Merci.

Exercices préliminaires....

Réflexion, hésitation....

Et décollage... j'ai raté le reste, zut !

Par chance, juste au-dessous du nid, une renarde rentre de la chasse et fait sortir un jeune... ils s'approchent, mais dans l'herbe haute... Dommage !

Ce matin-là, l'herbe était mouillée...

Elle a entendu un clic... le renardeau s'en moque...

Attention... comme promis plus haut, une page spéciale Crécerelle suivra !

Patience !!!